Faq

1. Que prend en charge Solidaris Assurances en chambre commune ou particulière ?
2. Puis-je souscrire à HOSPIMUT ou OPTIO malgré mon âge ou ma pathologie ?
3. Est-ce que HOSPIMUT ou OPTIO rembourse les frais d'ambulance ou de déplacement ?
4. Dans quel délai vais-je être remboursé(e) ?
5. Y-a-t-il un stage d'attente ? Dans l’affirmative, combien de temps ?
6. En cas de maladie grave, que couvrez-vous et que faire pour bénéficier de remboursements ?
7. Etant BIM (ex-VIPO), est-ce intéressant de souscrire à HOSPIMUT ou OPTIO ?
8. Faut-il envoyer les factures originales ou une copie suffit ? Quels formulaires pour quels frais ?
9. Dois-je payer la facture ou est-ce l'assurance qui la prend en charge ?
10. Quelle intervention avant et après l'hospitalisation (pré et post-hospitalisation) ?
11. Y-a-t-il une intervention d'HOSPIMUT et OPTIO en cas d'hospitalisation d'un jour ?
12. A qui m'adresser si je ne suis pas content(e) de la qualité du service offert par Solidaris Assurances ?


1. Que prend en charge Solidaris Assurances en chambre commune ou particulière?

a. Assurance HOSPIMUT :

En cas d’hospitalisation en chambre commune ou double :
Il n’est pas tenu compte d’un éventuel état de santé préexistant.
L’intervention d’HOSPIMUT est calculée sur base de la facture originale de l’hôpital. HOSPIMUT intervient sur les frais médicaux tels que : frais de séjour, médicaments, honoraires avec intervention AMI, implants, prothèses, marges de délivrance, petit matériel médical sans intervention AMI, …. Des plafonds de remboursement sont prévus poste par poste. En chambre double ou commune, les plafonds prévus sont suffisants pour couvrir l’intégralité de la plupart de ces frais médicaux.

En cas d’hospitalisation en chambre particulière :
L’intervention est prévue sur base d’une facturation en chambre commune ou à 2 lits, par conséquent aucune intervention n’est prévue pour les suppléments de chambre et les suppléments d’honoraires. Le plafond est de 12 500 euros par assuré et par hospitalisation.

b. Assurances OPTIO 100, 150 et 200 :

En cas d’hospitalisation en chambre commune, double et particulière :
Il n’est pas tenu compte d’un éventuel état de santé préexistant.
L’intervention est calculée sur base de la facture originale de l’hôpital. OPTIO intervient sur les frais médicaux tels que : frais de séjour, médicaments, honoraires avec intervention AMI, implants, prothèses, marges de délivrance, petit matériel médical sans intervention AMI, …. Des plafonds de remboursement sont prévus poste par poste. En chambre double ou commune, les plafonds prévus sont suffisants pour couvrir l’intégralité de la plupart de ces frais médicaux.
Hors services de spécialité (60 à 66), l’intervention pour les suppléments de chambre est prévue à concurrence de maximum 50 euros par jour. Pour les suppléments d’honoraires, l’intervention prévue est de 100% de l’honoraire pour l’OPTIO 100, de 150% de l’honoraire pour l’OPTIO 150 et de 200% de l’honoraire pour l’OPTIO 200.
En fonction des hôpitaux, ces plafonds peuvent être suffisants ou non. A noter que dans certains hôpitaux, il est possible de négocier avec son médecin pour qu’il limite ses suppléments, même si normalement il pratique plus. Le plafond est de 12 500 euros par assuré et par an.

2. Puis-je souscrire à HOSPIMUT ou OPTIO malgré mon âge ou ma pathologie ?

Aucune restriction n’est appliquée par rapport à l’âge et/ou à l’état de santé. Même les personnes de 65 ans et plus peuvent souscrire et opter pour une chambre particulière en cas d’hospitalisation. Pour rappel, HOSPIMUT est prévu pour les hospitalisations en chambres commune ou double et les OPTIO pour les hospitalisations en chambre particulière.

3. Est-ce que HOSPIMUT ou OPTIO rembourse les frais d'ambulance ou de déplacement ?

HOSPIMUT ou OPTIO rembourse :
- le transport en ambulance pour l’entrée ou la sortie de l’hospitalisation,
- le transport en hélicoptère
- et le transfert en ambulance entre 2 hôpitaux
pour peu que l’hospitalisation soit indemnisée et, après intervention de l'assurance complémentaire et éventuellement de l'assurance maladie, à concurrence d’un plafond de max 2 euros/ km et pour maximum 425 euros/ an.
Les frais d'oxygène, supplément nuit/week-end ne sont pas indemnisables.

4. Dans quel délai vais-je être remboursé(e) ?

Pour les hospitalisations : Le délai moyen de remboursement est de 2 semaines, toutefois certaines circonstances particulières (périodes de congé, « épidémie » dans le service) peuvent amener momentanément ce délai à max 6 semaines.

5. Y-a-t-il un stage d'attente ? Dans l’affirmative, combien de temps ?

Lors de la souscription à l’assurance, un stage général de 6 mois est applicable sauf cas prévu aux conditions générales. Le stage est également de 6 mois en cas de grossesse ou accouchement.

6. En cas de maladie grave, que couvrez-vous et que faire pour bénéficier de remboursements ?

L'AMBULATOIRE MALADIES GRAVES est une assurance indépendante des assurances hospitalisation que sont HOSPIMUT et OPTIO. Elle n'est donc pas comprise dans les assurances HOSPIMUT et OPTIO.
Cette assurance tient compte d'un éventuel état préexistant. Elle est destinée à couvrir les frais exposés en dehors de toute hospitalisation, et relatifs à une des maladies graves suivantes :
cancer, diphtérie, myopathies progressives héréditaires, encéphalite, fièvre typhoïde et paratyphoïde, leucémie, méningite cérébro-spinale, mucoviscidose, le parkinson, poliomyélite, sclérose en plaques, tétanos et typhus exanthématique, alzheimer, maladie de Crohn, recto-colite, variole et charbon. Seules ces maladies sont reconnues comme maladies graves et donne lieu à une intervention.
Pour obtenir cette garantie, vous devez préalablement introduire une demande de reconnaissance. Il suffit de :
- La demander au service Solidaris Assurances ou
- La demander à votre mutualité ou
- La télécharger sur ce site web.
Ce document est à compléter d'une part par l'assuré (ou son représentant) et d'autre part par son médecin. Un rapport médical détaillé doit être joint à la demande de reconnaissance.
Sur base de ces informations, une confirmation de la reconnaissance et la date à partir de laquelle elle est octroyée (ou à contrario un refus de la reconnaissance si une des conditions n'est pas remplie) est envoyée à l'assuré avec un formulaire de demande d'intervention de cette garantie.
L'intervention est limitée aux soins ambulatoires exposés en Belgique et liés à la maladie grave, et plus précisément :
- les soins et traitements ordonnés par un médecin spécialiste et/ou généraliste pour autant qu'ils soient repris dans la nomenclature des prestations de soins de santé,
- les frais de nourriture entérale prescrite par un médecin, à concurrence de 500 eurospar année,
- les pansements et compresses prescrits par un médecin à concurrence d'un plafond de 250 euros par année,
- les médicaments prescrits par un médecin à concurrence d'un plafond annuel de 1.000 eurospar année.
Le plafond annuel d'intervention pour les soins ambulatoires liés à une maladie grave est de 6.250 euros par année.
La demande d'intervention peut être envoyée une fois par mois et elle doit contenir uniquement :
- les quittances de mutuelle originales,
- les attestations originales de prestations pharmaceutiques remboursables dans le cadre d'une assurance complémentaire (BVAC) disponibles auprès du pharmacien,
- les factures ambulatoires originales envoyées par l'établissement hospitalier.

7. Etant BIM (ex-VIPO), est-ce intéressant de souscrire à HOSPIMUT ou OPTIO ?

Oui. Même si les quotes-parts sont moindres, des frais médicaux, des suppléments ou du matériel (prothèses, implants) restent à charge de l’assuré.


8. Faut-il envoyer les factures originales ou une copie suffit ? Quels formulaires pour quels frais ?

Seules les factures originales et complètes peuvent être envoyées.

- HOSPIMUT et OPTIO :
Pour les hospitalisations en ce compris les hospitalisations de jour, les factures doivent être accompagnées de la déclaration d’hospitalisation (document bleu) dûment complétée et signée (par le membre et son médecin traitant ou son médecin hospitalier).

- AMBULATOIRE MALADIES GRAVES :
Pour les soins ambulatoires liés à une maladie grave, les factures et autres pièces (à savoir les quittances de mutuelle originales, les attestations originales de prestations pharmaceutiques remboursables dans le cadre d’une assurance complémentaire (BVAC) disponibles auprès du pharmacien et les factures ambulatoires originales envoyées par l’établissement hospitalier) doivent être accompagnées de la demande d’intervention de cette garantie (document jaune) dûment complétée par le membre ou son représentant.

9. Dois-je payer la facture ou est-ce l'assurance qui la prend en charge ?

Sauf convention avec un établissement partenaire et accord préalable de l’assuré, l’assurance ne paie jamais directement l’établissement hospitalier.
Comme nous ne devons pas avoir la preuve que la facture a été honorée pour effectuer l’indemnisation, il est parfois possible d’attendre l’intervention de l'assurance avant de payer l’hôpital si le délai de paiement prévu par celui-ci est suffisamment large.

10. Quelle intervention avant et après l'hospitalisation (pré et post-hospitalisation) ?

Les frais pré et post-hospitalisation sont couverts sous la forme d’un forfait de 10 % du montant pris en charge par l’assurance hors suppléments de chambre et d’honoraires. Le forfait de 10 % n’est pas applicable en cas de séjour dans les services 30 (gériatrie), 34 -37 (neuropsychiatrie infantile ou non) , 60 à 66 (spécialités).

11. Y-a-t-il une intervention d'HOSPIMUT et OPTIO en cas d'hospitalisation de jour ?

L’hospitalisation de jour (hors dialyses) est indemnisée, aux mêmes conditions qu’une hospitalisation avec séjour.

12. A qui m'adresser si je ne suis pas content(e) de la qualité du service offert par Solidaris Assurances ?

Vous pensez que votre dossier n’est pas traité correctement.
Vous constatez une erreur dans le montant de vos remboursements.
L’information que l’on vous donne est incomplète ou pas assez claire.
Vous n’êtes pas satisfait(e) du comportement d’un collaborateur.

Consultez notre page Plaintes et Réclamations.